Apprentis d'Auteuil

Ensemble scolaire Saint-Gabriel

21, rue de la Lisette – 92220 Bagneux – 01 46 57 61 22

Voici les articles classés dans la catégorie : Collège | Vie de l'établissement

Raconte-moi une histoire

porteur-dhistoireQu’est-ce que l’Histoire ? Comment se mêlent histoires personnelles et grandes histoires? Où s’arrête l’histoire et où commence la fiction? Peut-on réellement les différencier ? Ce sont toutes ces questions, entre autres, que brasse Le Porteur d’Histoire, création d’Alexis MICHALIK que les 4es 1 et 2, accompagnés de leurs professeurs Mmes AlONSO, DE CAMPOS et LACAU, sont allés voir ce vendredi 13 janvier au théâtre des Béliers Parisiens.

Entraînés dans un perpétuel tourbillon, de l’Antiquité à nos jours, voyageant sur plusieurs continents, en compagnie de cinq acteurs qui incarnent une multitude de rôles, nous avons suivi la chasse au trésor de Martin MARTIN qui découvre par hasard un fabuleux manuscrit, un soir pluvieux qu’il enterre son père…

Récit foisonnant, labyrinthique et à tiroirs, cette pièce nous aura amenés à croiser personnages réels mêlés à des créatures fictives, évoluant parfois dans des situations parfois imaginaires parfois historiques, telles la peste noire ou la guerre d’Algérie. À cette richesse thématique, il fallait une grande inventivité formelle et A. MICHALIK ne nous a pas déçus.img_2004

Dans un décor souvent minimaliste, les tableaux se succèdent, d’inspiration classique ou plus moderne, reprenant les procédés de distanciation, chers à Bertold BRECHT : les acteurs se changent sur scène, des noms sont inscrits à la craie sur un tableau noir comme : Lysistrata (héroïne athénienne d’une pièce d’Aristophane qui entama une grève de l’amour pour faire revenir les maris de la guerre!).

« Montrer qu’on montre », disait B. BRECHT ; et pourtant, jeunes comme adultes, nous étions tous pris par la magie du spectacle. Nos élèves auront ainsi pu percevoir à quel point le théâtre est un lieu privilégié pour croiser histoire, récit, narration, réflexion dans un éblouissement des sens et de l’esprit.

Pour conclure, peu importe où se trouve la vérité de l’Histoire : ce que cette pièce nous rappelle, c’est que l’essentiel est peut-être tout simplement de raconter, d’interroger et de transmettre une réalité complexe et protéiforme. Et ne serait-ce pas là précisément la tâche de l’enseignant, lui aussi, à sa modeste place, Porteur d’histoires, au-delà des réformes et des contingences matérielles ?

« J’ai ouvert un livre et là je suis rentré dans l’Histoire« , dit l’une des voix de la pièce : écoutons-là et emmenons avec nous nos élèves parcourir l’Histoire et les histoires.

Sonia LACAU, professeur de Lettres

Expo Première Guerre mondiale à la médiathèque Louis Aragon

compagnie-sourousLa médiathèque Louis Aragon de Bagneux invite toute la semaine du 9 janvier 2017 les classes de 3e à marcher sur les traces des soldats de la Première Guerre mondiale.

La compagnie de théâtre Sourous composée de trois acteurs professionnels nous à faire revivre et ressentir cette période en interprétant des témoignages et des récits littéraires, mais aussi en chantant à tue-tête des chansons de combat et de propagande.

Dans un deuxième temps, Clément, archiviste, a présenté aux élèves les panneaux et les objets de l’exposition. Il nous a ensuite entraîné au sous-sol pour nous initier au travail d’archiviste à partir de sources d’époques, intimes ou institutionnelles.

travail-sur-doc-1Ce projet transversal est porté par les professeurs d’histoire, par Valérie Moro, professeur documentaliste, par le service pastorale de l’établissement.

Nous remercions une nouvelle fois les personnels de la médiathèque, le service des archives de la ville de Bagneux, Murielle Roland, la responsable de la compagnie Sourous et ses comédiens, pour leur collaboration active et leur richesse.  Grâce à eux, les élèves ont pu remonter l’histoire de manière ludique et culturelle !

travail-sur-doc-2muriel-roland

Atelier écriture des 5e 3, ça progresse…

chevalier-armure-argent-malediction-jerusalemLes élèves de la classe de 5e 3 ont eu la joie de recevoir chacun un roman de chevalerie écrit par Alain ABSIRE. Pour rappel, Alain ABSIRE a été lui-même élève de Saint-Gabriel…

Les élèves se sont tout de suite plongés dans la lecture avec beaucoup de calme et de sérieux. Les épisodes dudit roman font écho à la séquence sur le roman de chevalerie abordé en classe.

Le fait d’avoir Alain ABSIRE comme intervenant dans l’atelier écriture est sans doute stimulant.

« La Malédiction de Jérusalem » parle de deux jeunes enfants pris dans la tourmente des croisades… c’est le Tome 1 de la trilogie LE CHEVALIER À L’ARMURE D’ARGENT.

Deux exemplaires de cet ouvrage ont été déposés au CDI.

Thérèse PRÉVOT, professeure de Lettres

l’atelier Photo du collège en sortie

atelier-photo-1Se faire l’œil, voir le travail de grands photographes de renom, appréhender ce qu’est une galerie, se questionner. Voilà les objectifs de cette première sortie organisée dans le cadre de l’atelier Photo.

Objectif atteint si l’on en croit l’engouement des élèves pour L’exposition « Une fantastique passion », regroupant des tirages de Bérénice Abbott et Vivian Maier.

C’est avec une très grande curiosité qu’ils ont appris à connaître leur travail, s’attardant joyeusement à la lecture des articles de presse et recueils mis à leur disposition.

Échangeant sur leur photo préférée, et s’interrogeant sur les techniques permettant à miss Abbott de déformer son autoportrait ou de saisir les mouvements d’un objet en mouvement sans la technologie des filtres actuels de nos smartphone !

Ils ont été touchés par le réalisme et l’apparente spontanéité des photos de miss Maier. Eux qui sont encore tellement attachés aux poses de leur selfies ont découvert l’étrangeté de ses autoportraits.

Chris MATTESINI, encadrante de l’atelier Photo

 

atelier-pphoto-2atelier-photo-3

Pèlerinage Apprentis d’Auteuil

pelerinageDans quelques semaines, une occasion unique et historique s’offre à nous : vivre un temps fort de rencontre avec les jeunes collégiens et lycées et les familles, mieux connaître l’abbé Roussel et puiser dans l’intuition qui fut la sienne.

Historique car, pour la première fois, le pèlerinage national d’Apprentis d’Auteuil se déroulera dans notre région, au cœur de la capitale les 15 et 16 octobre.

 Saint-Gabriel y participera sur la journée du samedi 15 octobre, réservant le dimanche 16 octobre à un autre temps de rencontre.

Pour des raisons de sécurité et d’organisation, l’inscription avant le 30 septembre est obligatoire auprès de l’équipe pastorale en écrivant à l’un des mails suivants :

helene.de-kersaint@apprentis-auteuil.org ou anne.lesage@apprentis-auteuil.org

Au programme :
Une marche de 10 km entre Meudon et Paris 16e (siège des Apprentis d’Auteuil)
Pique-nique au foyer SMK de Boulogne
Prévoir 10 euros pour le repas du soir

Soyez les bienvenus, venez nombreux !