Apprentis d'Auteuil

Ensemble scolaire Saint-Gabriel

21, rue de la Lisette – 92220 Bagneux – 01 46 57 61 22

Voici les articles classés dans la catégorie : Collège | Lycée | Vie de l'établissement

Témoignage artistique

Morgane avec sa carteC’est une belle histoire artistique que voilà : une élève de Saint-Gabriel a vu l’une de ses créations photographiques orner une carte de vœux 2018 des Apprentis d’Auteuil. Je la rencontre pour en savoir un peu plus sur le projet…
Élève de 2nde cette année, Morgane FAJOUX (15 ans) a participé à l’atelier photo, animé par Chris MATTESINI, éducatrice, de la 5e à la 3e. Morgane a appris beaucoup dans cet atelier, techniquement (réglage des appareils,  montage Photoshop…) mais aussi artistiquement (composition, prise de vue).
L’an passé, elle a travaillé avec ses camarades sur le sujet du harcèlement, proposant différentes affiches reprenant des photos faites lors de l’atelier. À la fin d’une séance, elle a l’idée de composer une photo différente des autres, sans visage pour « ne pas mettre les gens dans des catégories ». Elle pense à faire une photo de mains entrelacées sur lesquelles on verrait le symbole des 3 grandes religions monothéistes qui se côtoient à Saint-Gabriel : catholique, musulmane et juive et un point d’interrogation sur la 4e main, qui pousse au questionnement. Les mains sont de couleur différente, mais elle a fait le choix du noir et blanc.
Cette initiative personnelle est motivée par le fait qu’elle a fait son baptême en juin 2017, ce qui a entraîné une réflexion plus poussée sur la religion, que ces trois religions sont présentes dans sa famille et aussi par l’actualité souvent brûlante à ce sujet. Elle cherche à composer « une photo qui inspire la tolérance ». Elle est sa réponse à la question « Comment mieux vivre ensemble ? »
À l’annonce du choix de sa photo pour une carte de vœux Apprentis d’Auteuil, Morgane a d’abord été très surprise, puis a ressenti une grande joie l’envahir. Elle me confie que cela lui a donné confiance. D’ailleurs, à la composition d’anglais qui a suivi cette annonce, elle a très bien réussi et elle voit cela comme un signe…
Morgane, devenue lycéenne, continue à fréquenter la pastorale de l’établissement, l’aumônerie de Bagneux et s’intéresse toujours à la photographie. Elle a un projet qui lui tient à cœur : « embellir par des photos les quartiers de Bagneux. »

Patricia BILLAUD

 

Sensibilisation au tri sélectif

20171128_154804-1 (Small)Les collégiens inscrits l’atelier Gab’éco ont participé, le mardi 28 novembre 2017, à un atelier consacré au tri sélectif animé par M. CUSSON, du service environnement du département.
À cette occasion, les élèves ont constitué quatre équipes et ont circulé autour des jeux de réflexion proposés.
Parmi les objectifs demandés, il fallait par exemple reconstituer les étapes successives du tri et du recyclage des matériaux (verres, plastiques, papiers et déchets verts) ou bien associer la matière première au produit transformé et au produit recyclé.
Curieusement, les équipes se sont toutes distinguées, mais à des jeux différents ! Seule l’épreuve concrète du tri sélectif dans des poubelles de couleur a posé des problèmes au groupe.
Il y a loin de la théorie à la pratique !

Valérie MORO

20171128_164039 (Small)20171128_164107 (Small)20171128_173240 (Small)MCUSSON1 (Small)

 

 

Echange France-Colombie

4eme Colombie1Mi-octobre, les élèves de 4e sont entrés en contact avec les jeunes de l’association Caminos de Esperanza, association colombienne qui accueille des enfants défavorisés des bidons-villes et leur offre des activités périscolaires. Ces enfants ont entre 11 et 13 ans.
Le projet de cet échange avec des enfants du bout du monde est mené par Mme GARIN de KERSAINT, animatrice en pastorale, et Mme DE CAMPOS et JOLY, professeurs d’espagnol.
Ces échanges par Skype ou mail permettent de :
– Rendre les cours d’espagnol plus concrets,
– Mettre en pratique directement la théorie apprise en cours,
– Découvrir la vie quotidienne de ces enfants colombiens,
– Sensibiliser les élèves aux problèmes qu’engendrent la pauvreté et le manque d’éducation
Le décalage horaire étant de 6 heures, les communications s’établissent sur les cours de l’après-midi, à 15h30.
Avant d’échanger sur Skype, les enfants préparent des deux côtés un sujet, une présentation sur un aspect de leur pays, un questionnaire… en espagnol uniquement !
4eme colombie2

L’opération « bol de riz » programmée le 23 mars 2018 sera destinée cette année à aider Caminos de Esperanza ; l’argent récolté sera donc versé à l’association. Il permettra à ces jeunes Colombiens d’acquérir les uniformes du club de foot afin de participer aux tournois.
Les élèves de 4e se chargent de sensibiliser leurs camarades à cette opération en présentant leur projet dans chaque classe de l’établissement.

Ils travaillent également sur la conception du logo – un concours est lancé -, qui ornera les tee-shirt de foot, ils sont TRÈS motivés !

 

 

Le blog « durable » de Saint-Gabriel

csm_logo_appel_a_projets_8905cd57deUn des quatre ateliers proposés cette année aux collégiens le mardi après-midi, de 15h30 à 17h00 est l’atelier Gab’éco. Les élèves participent à des séances sur le thème du développement durable, menées par le Chargé de sensibilisation à l’environnement du département des Hauts-de-Seine. Ils conduisent également un projet pour lutter contre le gaspillage alimentaire et s’impliquent dans des activités créatives de recyclage. En parallèle, ils font l’apprentissage d’une culture informationnelle en se tenant au plus près de l’actualité et de ses chausse-trappes.
Les douze collégiens (5e et 4e) qui composent l’atelier éco-citoyen mené par Christelle SÉCLY (éducatrice) et Valérie MORO (professeur documentaliste), viennent de mettre en ligne un blog dynamique qui est la vitrine des activités menées au cours de l’année scolaire. Ils l’alimentent régulièrement d’articles que nous vous encourageons à consulter et à commenter sur  http://blog.ac-versailles.fr/gabeco/
N’hésitez pas à laisser des « posts », ils seront heureux de voir l’intérêt que vous portez à leur travail.

 

Nouveau Défi lecture CM2-6e

MonstrePlein de nouveautés vous attendent en ce début d’année scolaire !
Pour commencer, une seconde classe de 6e entre en lice. Les deux classes de 6e participantes se confronteront en demi-finale et la « 6e finaliste » rencontrera en juin prochain la classe de CM2.
Autre nouveauté de l’année, la sélection est thématique. Le jury a choisi le thème des monstres ! Et cette approche est riche, car elle englobe les créatures mythologiques ou légendaires, les super-héros, les gentilles bébêtes, les vampires, les « bêtes de foire », les démons ou encore les « espèces » créés par les savants-fous. Associé à la figure du Mal, le monstre traverse les âges et les civilisations. Même dans les albums de Tintin, il prend les traits du Yéti. Au Moyen Âge, des animaux fantastiques peuplent les bestiaires médiévaux. Représenté bien souvent comme hideux ou difforme, le monstre peut aussi se cacher en chacun d’entre nous comme l’a montré la psychanalyse et l’histoire du XXe siècle. Heureusement, il existe aussi des monstres gentils, sentimentaux, protecteurs ou rigolos : il suffit de voir Quasimodo, Shrek ou Casimir pour s’en convaincre. Bref, en compagnie des monstres, la lecture nous fait assurément vibrer !

Six livres ont donc été sélectionnés :
1. Un classique : L’Odyssée, d’Homère ;
2. Un conte : La Belle et la Bête, de Jeanne-Marie Leprince De Beaumont ;
3. Un roman junior (dès 9 ans) : Ariane contre le Minotaure, de Marie-Anne Hartmann et d’Hélène Usdin ;
4. Une BD : La mythologie en BD : Les Métamorphoses d’Ovide, de Béatrice Bottet et d’Ariane Pinel ;
5. Un album illustré : Les Derniers Géants, de François Place ;
6. Un roman jeunesse (dès 9 ans) : Comment se débarrasser d’un vampire avec une gousse d’ail, du ketchup et un peu d’imagination, de J.M. Erre.

L'OdysséeLa Belle et la BêteAriane contre le MinotaureLes Métamorphoses d'OvideLes Derniers GéantsComme se débarrasser d'un vampire

 

 

 

 

 

 

Les bénéfices de la lecture sont multiples et il serait trop long d’en faire le détail. Par exemple, savez-vous que l’acquisition du vocabulaire se fait par les échanges verbaux jusqu’à 8 ans et ensuite principalement par la lecture ?
Fort de ce constat, il s’agit de faire découvrir aux élèves le panel des productions littéraires, en variant les contenus et les registres.
Nous choisissons souvent le tome 1 d’une série ou nous sélectionnons une collection afin d’inciter les élèves à lire la suite ; nous privilégions des auteurs de littérature de jeunesse reconnus et appréciés afin de les encourager à emprunter d’autres livres du même auteur.
Il s’agit donc de faire connaître tant les nouveautés qui sont de véritables succès en librairie que les œuvres classiques, qui, à redécouvrir, sont toutes aussi plaisantes.
À Saint-Gabriel, notre ambition pour la réussite des élèves est… monstrueuse ! On vous l’avait bien dit.

Valérie Moro