Apprentis d'Auteuil

Ensemble scolaire Saint-Gabriel

21, rue de la Lisette – 92220 Bagneux – 01 46 57 61 22

Voici les articles classés dans la catégorie : Collège | Vie de l'établissement

Echange France-Colombie

4eme Colombie1Mi-octobre, les élèves de 4e sont entrés en contact avec les jeunes de l’association Caminos de Esperanza, association colombienne qui accueille des enfants défavorisés des bidons-villes et leur offre des activités périscolaires. Ces enfants ont entre 11 et 13 ans.
Le projet de cet échange avec des enfants du bout du monde est mené par Mme GARIN de KERSAINT, animatrice en pastorale, et Mme DE CAMPOS et JOLY, professeurs d’espagnol.
Ces échanges par Skype ou mail permettent de :
– Rendre les cours d’espagnol plus concrets,
– Mettre en pratique directement la théorie apprise en cours,
– Découvrir la vie quotidienne de ces enfants colombiens,
– Sensibiliser les élèves aux problèmes qu’engendrent la pauvreté et le manque d’éducation
Le décalage horaire étant de 6 heures, les communications s’établissent sur les cours de l’après-midi, à 15h30.
Avant d’échanger sur Skype, les enfants préparent des deux côtés un sujet, une présentation sur un aspect de leur pays, un questionnaire… en espagnol uniquement !
4eme colombie2

L’opération « bol de riz » programmée le 23 mars 2018 sera destinée cette année à aider Caminos de Esperanza ; l’argent récolté sera donc versé à l’association. Il permettra à ces jeunes Colombiens d’acquérir les uniformes du club de foot afin de participer aux tournois.
Les élèves de 4e se chargent de sensibiliser leurs camarades à cette opération en présentant leur projet dans chaque classe de l’établissement.

Ils travaillent également sur la conception du logo – un concours est lancé -, qui ornera les tee-shirt de foot, ils sont TRÈS motivés !

 

 

Le blog « durable » de Saint-Gabriel

csm_logo_appel_a_projets_8905cd57deUn des quatre ateliers proposés cette année aux collégiens le mardi après-midi, de 15h30 à 17h00 est l’atelier Gab’éco. Les élèves participent à des séances sur le thème du développement durable, menées par le Chargé de sensibilisation à l’environnement du département des Hauts-de-Seine. Ils conduisent également un projet pour lutter contre le gaspillage alimentaire et s’impliquent dans des activités créatives de recyclage. En parallèle, ils font l’apprentissage d’une culture informationnelle en se tenant au plus près de l’actualité et de ses chausse-trappes.
Les douze collégiens (5e et 4e) qui composent l’atelier éco-citoyen mené par Christelle SÉCLY (éducatrice) et Valérie MORO (professeur documentaliste), viennent de mettre en ligne un blog dynamique qui est la vitrine des activités menées au cours de l’année scolaire. Ils l’alimentent régulièrement d’articles que nous vous encourageons à consulter et à commenter sur  http://blog.ac-versailles.fr/gabeco/
N’hésitez pas à laisser des « posts », ils seront heureux de voir l’intérêt que vous portez à leur travail.

 

Nouveau Défi lecture CM2-6e

MonstrePlein de nouveautés vous attendent en ce début d’année scolaire !
Pour commencer, une seconde classe de 6e entre en lice. Les deux classes de 6e participantes se confronteront en demi-finale et la « 6e finaliste » rencontrera en juin prochain la classe de CM2.
Autre nouveauté de l’année, la sélection est thématique. Le jury a choisi le thème des monstres ! Et cette approche est riche, car elle englobe les créatures mythologiques ou légendaires, les super-héros, les gentilles bébêtes, les vampires, les « bêtes de foire », les démons ou encore les « espèces » créés par les savants-fous. Associé à la figure du Mal, le monstre traverse les âges et les civilisations. Même dans les albums de Tintin, il prend les traits du Yéti. Au Moyen Âge, des animaux fantastiques peuplent les bestiaires médiévaux. Représenté bien souvent comme hideux ou difforme, le monstre peut aussi se cacher en chacun d’entre nous comme l’a montré la psychanalyse et l’histoire du XXe siècle. Heureusement, il existe aussi des monstres gentils, sentimentaux, protecteurs ou rigolos : il suffit de voir Quasimodo, Shrek ou Casimir pour s’en convaincre. Bref, en compagnie des monstres, la lecture nous fait assurément vibrer !

Six livres ont donc été sélectionnés :
1. Un classique : L’Odyssée, d’Homère ;
2. Un conte : La Belle et la Bête, de Jeanne-Marie Leprince De Beaumont ;
3. Un roman junior (dès 9 ans) : Ariane contre le Minotaure, de Marie-Anne Hartmann et d’Hélène Usdin ;
4. Une BD : La mythologie en BD : Les Métamorphoses d’Ovide, de Béatrice Bottet et d’Ariane Pinel ;
5. Un album illustré : Les Derniers Géants, de François Place ;
6. Un roman jeunesse (dès 9 ans) : Comment se débarrasser d’un vampire avec une gousse d’ail, du ketchup et un peu d’imagination, de J.M. Erre.

L'OdysséeLa Belle et la BêteAriane contre le MinotaureLes Métamorphoses d'OvideLes Derniers GéantsComme se débarrasser d'un vampire

 

 

 

 

 

 

Les bénéfices de la lecture sont multiples et il serait trop long d’en faire le détail. Par exemple, savez-vous que l’acquisition du vocabulaire se fait par les échanges verbaux jusqu’à 8 ans et ensuite principalement par la lecture ?
Fort de ce constat, il s’agit de faire découvrir aux élèves le panel des productions littéraires, en variant les contenus et les registres.
Nous choisissons souvent le tome 1 d’une série ou nous sélectionnons une collection afin d’inciter les élèves à lire la suite ; nous privilégions des auteurs de littérature de jeunesse reconnus et appréciés afin de les encourager à emprunter d’autres livres du même auteur.
Il s’agit donc de faire connaître tant les nouveautés qui sont de véritables succès en librairie que les œuvres classiques, qui, à redécouvrir, sont toutes aussi plaisantes.
À Saint-Gabriel, notre ambition pour la réussite des élèves est… monstrueuse ! On vous l’avait bien dit.

Valérie Moro

Les bâtisseurs du futur…

Projet classes de 5e en technologie

Photo 1Après avoir étudié la stabilité d’une structure et simulé le comportement d’un portique soumis à des contraintes à l’aide du logiciel de simulation RDM6, les élèves de 5e ont étudié les étapes de fabrication d’un pavillon.
Ils ont utilisé Google SKETCHUP pour représenter le pavillon en 3D.
L’étude du permis de construire leur a permis de connaître les contraintes à respecter pour pouvoir construire un pavillon.
Le chapitre sur les métiers et l’organisation leur a permis de savoir qui  intervient en premier et comment organiser les interventions des différentes professions.
Ils finalisent leur apprentissage en construisant la maquette d’un pavillon en briquettes.

Vous pourrez admirer les étapes de la construction à l’accueil de l’établissement où sont exposées les maquettes.

Photo 4Photo 5Photo 6

 

 

 

 

 

 

 

 

Les 4es 1 et 2 écrivent et publient leur pièce de théâtre

Cosaan image« Cosaan », « Origine » en wolof ; de l’écriture au livre, un beau projet qu’ont réalisé cette année, à Saint-Gabriel, les élèves de quatrièmes 1 et 2, sous la conduite de Mmes LACAU et ALONSO et grâce à l’aide de notre dramaturge de choc, Régis Bertrand.

Ce fut d’abord l’écriture de cette pièce, un récit d’amour fou sur fond d’esclavage et de quête des origines : tous les mardis après-midi, les élèves ont imaginé et mis des mots sur cette histoire. Puis vint le temps de la mise en scène, car une pièce de théâtre se voit avant de se lire… Trouver les costumes, les accessoires, distribuer les rôles, diriger les acteurs, vaincre les timidités et bien d’autres choses encore ; toujours bienveillant, parfois râleur, avec humour et talent, Régis Bertrand a mené tout ce petit monde. Car le 16 juin, à 19 heures, il faudra être prêt…

Que restera-t-il de tout cela ? Un livre, un vrai, que nos élèves emporteront avec eux. Car, last but not least, nous avons pu aussi faire éditer notre texte, et chez un éditeur local de surcroît : Digobar Editions, de Bagneux.
« J’ai été publié », pourront-ils dire plus tard à leurs enfants, en leur montrant ce bel ouvrage… que vous pourrez trouver à la fête de l’école, le samedi 10 juin 2017 (9h30 – 16h00)

Oui, décidément, un beau projet qui leur aura peut-être donné le goût de lire et d’écrire. Un projet que nous aimerions partager avec vous le 16 juin. Alors, venez le plus nombreux possible entendre et applaudir l’œuvre de nos élèves : Cosaan.
Sonia LACAU